Déclaration Marie Pierre Vieu et Vincent Ricarrère, candidats Ensemble ! PCF Front de Gauche- 2ième circonscription des Hautes Pyrénées

Publié le par Tarbes Citoyenne

Déclaration Marie Pierre Vieu et Vincent Ricarrère, candidats Ensemble ! PCF Front de Gauche- 2ième circonscription des Hautes Pyrénées

Au lendemain du 1er tour des législatives, nous tenions à remercier l’ensemble des 2214 électeurs qui nous ont accordé leur suffrage. Nous sommes bien sûr conscients de la faiblesse de notre résultat, qui n’a rien à voir avec le niveau d’engagement qui a été celui des communistes et des militants du Front de Gauche dans cette 2ième circonscription des Hautes Pyrénées.


Il est malheureusement des moments dans l’histoire où quoi que l’on fasse, la démagogie est triomphante et l’absence d’horizon partagé renforce un désarroi qui pousse soit à s’éloigner du vote, soit à se jeter dans les bras du premier-ère venu-e ! Cela vaut bien sûr nationalement comme localement.


Après le premier tour, nous nous heurtons au risque majeur d’avoir une Assemblée Nationale dont 80 % du nombre de sièges reviennent aux candidats d’Emmanuel Macron, voire 90 % avec les députés Les Républicains. Nous en mesurons toutes les conséquences pour la vie démocratique de notre pays ainsi que sur l’amplification des politiques libérales et d'austérité qui vont être menées et nous conduire vers une casse sociale généralisée.


Nous n’accorderons pas dimanche 18 juin nos suffrages aux candidat-e-s d’En Marche ou qui se réclament de la majorité présidentielle !


Dès aujourd’hui nous appelons à combattre la casse du Code du travail par ordonnances, la hausse de la CSG, la diminution drastique du nombre des fonctionnaires, la remise en cause des services publics, comme des moyens des collectivités territoriales, la restriction de nos libertés publiques, l'amplification des politiques de soutien à la finance.


Dès aujourd’hui encore nous appelons à la reconstruction d’une gauche d’opposition à la politique Macron/Philippe dans la diversité et dans le respect de ses cultures, sensibilités et visages. La désunion et les comportements hégémoniques ne doivent pas nous amputer demain de refonder un espoir collectif !

Tarbes le 13 juin 2017

Commenter cet article